Archives de Tag: phytothérapie

La Bourrache officinale en cuisine et en infusions

See on Scoop.itCôté Jardin

De la bourrache officinale, ce sont essentiellement les feuilles et les fleurs qui sont consommées. Les feuilles crues et hachées accompagnent les salades, les crudités ou les sauces. Elles peuvent également se consommer cuites ou en beignets. Les fleurs agrémentent délicatement les salades.

Pour ce type de consommation, cueillez-la au fur et à mesure des besoins.

D’un point de vue médicinal, si vous voulez vous préparer des infusions pectorales et diurétiques aux fleurs de bourraches, cueillez celles-ci en début de floraison, lorsqu’elles sont épanouies et mettez les à sécher sans tarder dans l’obscurité

See on www.aujardin.info

Publicités

Puisqu’il n’y a plus de saisons, voici une recette de tisane pectorale avec les officinales au jardin

See on Scoop.itCôté Jardin

Thym (feuilles) : 20g
Lavande (fleurs) : 20g
Bourrache (sommités fleuries) : 20g
Eucalyptus globulus (feuilles) : 20g
Mauve (fleurs) : 10g
1 cuillère à soupe du mélange ci-dessus dans 1 bol d’eau froide à porter à petite ébullition pendant 1 minute puis laisser infuser 5 minutes. Boire 3 à 4 bols par jour.

See on saisonsdemets.fr

La Bourrache en phytothérapie : description, culture, récolte, usages.

See on Scoop.itCôté Jardin

La Bourrache est une plante annuelle à racine fusiforme, noirâtre, épaisse, tendre et charnue. La tige peut atteindre 50 centimètres.

Les vertus magiques de cette plante ne s’exercent que lorsqu’elle est utilisée fraîche. Portez-en sur vous en la renouvelant pour affronter en vainqueur les risques de la vie.

« La bourrache peut dire, et c’est la vérité : Je soulage le coeur, j’enfante la gaieté ».

Ces deux vers de l’École de Salerne résument l’usage que les Anciens faisaient de la plante : ils la disaient propre à chasser la mélancolie. Mais quelle est-elle, cette gaie luronne?

See on larodz.chez-alice.fr